ST MARCEL-AF VIROIS Coupe de France 21/10/2017

Publié le 22/10/2017

ST Marcel et les regrets

 

C’est par un bel après midi automnale que le club de ST MARCEL a organisé le 6ème  tour de coupe de France opposant son équipe à celle de AF VIROIS pensionnaire de R1 groupe A.

Le club et  ses bénévoles ont tout mis en œuvre  afin que ce match soit une fête du football.

Chacune et chacun connaissaient parfaitement sa mission que ce soit à l’entrée du stade, à la buvette, à la préparation administrative du match, à la parfaite gestion des enfants du club qui ont eux aussi participé à la fête.

Il faut remercier aussi les deux Présidents ainsi que leurs équipes respectives quant à leur approche du match pendant la semaine en amont.

Bref aucune fausse note si ce n’est quelques petites gouttes de pluie au début de la seconde période.

Devant plus de 200 spectateurs, ce 6ème  tour de la coupe de France entre les deux équipes a tenu toutes ses promesses et a été indécis jusqu’à la fin.

Après l’entrée des joueurs avec les jeunes de l’école de football et le coup d’envoi fictif donné par Mr VOLPATTI, maire de ST MARCEL, Mr GRENIER et Mme ZINZOU, les 2 équipes pouvaient rentrer dans le vif du sujet. 

Devant une tribune copieusement garnie et animée par le kop local, les joueurs d’Eric HOUSSIN ont entamé la rencontre timidement. L’anxiété ou la nervosité expliquait surement cette entame de match.

Le score était de 0-0 à la mi-temps

En seconde période, le rythme s’accélérait et l’ailier de VIRE très en vue dans ce match, commençait à prendre le pas sur son défenseur direct mais sans conséquence.

 Après une grosse occasion du club local finissant sur le poteau droit extérieur du but adverse, les joueurs de ST MARCEL commençait à se libérer.  Après un coup franc magistralement arrêté par le gardien local, et alors qu’il restait un peu plus de 15 minutes de jeu, le n°10 de ST MARCEL se jouait de 2 défenseurs adverse avant de décrocher un tir repoussé par le gardien dans les pieds de Mehdi AOUINI qui réussissait à faire vibrer le stade du COSEC en ouvrant la  marque.

 Dans l’euphorie et surement déconcentrés par cette ouverture du score en leur faveur, les joueurs locaux, dans la minute suivante concédait un pénalty, sur une faute réelle dans la surface de réparation.

L’égalisation qui en suivie a surement évité aux joueurs de VIRE de trop gamberger et rapidement s’en suivie un second but bien amené par le n°7 des visiteurs.

A n’en pas douter le meilleur joueur sur le terrain.

ST Marcel poussa bien pendant les quelques 10 minutes restantes mais le score en resta là. Saint Marcel football sort de la coupe de France avec des regrets mais aussi la tête haute.

 Un grand merci évidemment au kop saintmarcellois sous la houlette de Florent PINTO.

 Je terminerai en remerciant et en félicitant toute l’équipe dirigeante de ST MARCEL et surtout aux nombreux bénévoles qui sont venus prêter main forte à cette magnifique organisation avec une attention particulière envers Monsieur Eric PIKORKI pour son aide apportée dans ce reportage.

 

Claudine LECHER

Articles les plus lus dans cette catégorie