Coupe de France : Exploit de l’EVREUX FC27 face au HAC

Pour ce 7ème tour de la Coupe de France, l’affiche était prometteuse. En effet, Dame Coupe de France, et ce coquin de sort qui fait son ADN, avait réservé un adversaire de grande qualité à notre club ébroïcien de l’EVREUX FC27 avec la venue du club doyen le HAVRE AC.

Pour l’occasion, c’est sur les accueillantes installations du stade de PACY-MENILLES que supporters et équipes étaient invités à se rendre. Sur le papier, il y a trois divisions d’écart en faveur des Havrais mais dame coupe a toujours su nous offrir ces formidables moments de sport où le petit ne fait qu’une bouchée du grand. Alors, le public toujours friand de cette grande incertitude du sport ne s’y est pas trompé et a répondu en nombre pour venir garnir copieusement les tribunes pacèennes et encourager les joueurs eurois.

Dès le début du match, la maîtrise technique des havrais se retrouvait opposée à l’enthousiasme et le volonté de bien faire des hommes de Dramane Dillain. Ce type de confrontation nivelle les équipes et nous atteignons rapidement la demi-heure de jeu sans que vraiment l’une ou l’autre équipe ne prenne le dessus. C’est ce moment que choisirent les havrais pour développer une superbe action collective donnant quelques tournis aux ébroïciens pour s’achever d’un très beau tir venant de la droite dans la lucarne opposée du but défendu par un Jordan Chatelain qui ne pouvait rien y faire.     

Pas le temps de gamberger pour les joueurs d’Evreux, qui, trois minutes plus tard, revenaient au score sur un superbe contre prenant de vitesse des joueurs havrais quelque peu médusés. C’était peut-être là le tournant du match car les joueurs eurois se mirent à croire vraiment en leur chance de l’emporter. On atteignait ainsi la mi-temps sur ce score de parité laissant augurer une prometteuse deuxième période ou tout était à refaire.

Une seconde mi-temps qui démarrait sur les meilleures auspices pour l’EFC27, puisque dès la 46ème minute, sur leur première offensive, les hommes en rouge perforaient des joueurs havrais incrédules pour prendre l’avantage au score. Un but qui aura aussi pour conséquence de faire douter voire de rendre fébriles les joueurs de la « Porte Ocèane ». Même s’il s’appliquaient à poser leur jeu pour tenter de déstabiliser les ébroïciens, il leur fallut attendre la 70ème minute pour revenir au score sur un pénalty justifié consécutif à une faute dans la surface de réparation des joueurs de la « Citée Jolie ».  Coup du sort, ou non, cela n’altérera pas les ardeurs des joueurs locaux qui, sept minutes plus tard, reprendront l’avantage à la faveur d’un nouveau pénalty justement accordé par l’excellent arbitre de la rencontre M. Grare. Pour les joueurs d’Evreux, il restait un quart d’heure « à tenir » pour accéder au 8ème tour, ce qu’ils firent sans vraiment beaucoup de frayeurs tant leur volonté de bien faire annihilaient les vaines tentatives des joueurs du club doyen. Et ce que la Coupe de France sait nous faire de mieux se produisit, l’arbitre mettant un terme à la rencontre, et permettant une nouvelle fois au petit club d’Evreux de prendre l’ascendant sur des havrais incrédules et une fois encore sortis très tôt de la compétition.

Les supporters et le public, à l’unisson des joueurs, pouvaient alors laisser libre cours à leur joie pour cette qualification amplement méritée et synonyme de prochain match prometteur. A présent, les dirigeants, le staff et les joueurs de l’EVREUX FC27 vont pouvoir savourer cette victoire, qui ne doit rien à personne, et attendre avec une certaine impatience ce que Dame Coupe de France va leur réserver pour le prochain tour d’une compétition qui a le don de procurer à tous son lot d’émotions et de sensations. 

Par Pascal LEBRET

Articles les plus lus dans cette catégorie